* * * Expédition gratuite dès 250 € ! - Livraison en France par Colissimo (48h), Chrono-relais ou Chronopost (24h) * * *

WALKER Nick

Nick WALKER est un artiste peintre issu de la scène graffiti infâme et avant-gardiste de Bristol et de la scène graffiti Londonienne, né en 1969 à Bristol en Angleterre (comme Banksy). Spécialiste du Graffiti au pochoir et des figurations diverses, il fait souvent apparaître un gentleman ‘Vandale’ coiffé d’un chapeau melon. Nick Walker devient rapidement une des figures emblématiques du mouvement Street art UK, il évolue sur le marché de l’art urbain depuis plus de 20 ans. Il vit et travaille actuellement à Bristol (U.K). Il est aujourdhui l'un des street artistes le plus connu au monde. En tant que précurseur du phénomène des graffitis britanniques, le travail de Nick est devenu un modèle pour des centaines d'artistes émergents. Son travail est en constante évolution et toujours innovant, moderne et stimulant. Nick s'appuie sur l'énergie et l'imagerie du graffiti mais il réussit à combiner la liberté qu’il procure avec une maitrise parfaite du pochoir. Les résultats sont très sophistiqués et admirables. Les méthodes qu'il utilise conservent leur force et leur intégrité sur le support traditionnel de la toile. Le style et l’humour immédiatement reconnaissable de Nick Walker lui ont permis d’acquérir une notoriété mondiale. En 2008, les spectacles de Nick se font à guichet fermé à Los Angeles et à Londres, où les collectionneurs attendaient plus de 24 heures pour être parmi les premiers à obtenir une des dernières éditions imprimées. En 2008, son emblématique Moona Lisa a été vendu plus de dix fois sa valeur estimée en vente aux enchères chez Bonhams. "En 1992, j'ai commencé à combiner les pochoirs avec mon travail à main levée, ce qui m'a permis de juxtaposer des images quasi photographique avec la crudité du graffiti conventionnel. Les pochoirs ont eu un fort impact sur mon travail. L’intérêt des pochoirs est qu'ils me permettent de prendre une image à partir de n'importe où (disséquer une partie de la vie) et de la recréer sur n'importe quelle surface. J'essaie d'ajouter un élément humoristique ou de l’ironie pour certains tableaux et d'ajouter un peu de soulagement et de lumière sur les murs. La peinture est une forme d'évasion pour moi et si mon travail permet au spectateur de faire la même chose, alors je suis satisfait."

Lire plus Lire moins
Desc

3 articles

Afficher en Grille Liste
par page
Desc

3 articles

Afficher en Grille Liste
par page
To Top