* * * Expédition gratuite dès 250 € ! - Livraison en France par Colissimo (48h), Chrono-relais ou Chronopost (24h) * * *

KISCHKA Isis

Isis Kischka est né à Paris le le 26 Octobre 1908 dans une famille juive qui avaient émigré d'Ukraine deux ans plus tôt. Après des études dans le commerce, il s'intéresse à la peinture et devient artiste en 1926, travaillant d'abord comme un créateur de médailles. Il s'est marié en 1932 et trois ans plus tard a commencé à étudier à l'Académie de la Grande Chaumière. Ses principales sources d'inspiration sont Van Gogh et Cézanne. Ses peintures et lithographies colorées attire l'attention des critiques d'art dont les prestigieux Jean Cassou et Georges Waldemar, ce dernier comparant le style Kischka à "la chanson du rossignol". En 1938, des œuvres de l'Artiste ont été exposées pour la première fois au Salon des Indépendants, puis au Salon d'Automne. En 1941 Kischka a été arrêté et interné dans Compiègne . Là, il peint des scènes du camp et des portraits de ses co-détenus, et il a encouragé d'autres artistes parmi les détenus à faire de même. Il est devenu une figure centrale dans l'activité artistique du camp, l'organisation d'expositions et à gagné la plus haute estime des autres artistes comme Jacques Ostrowsky et Savely Schleifer , qui ont consacrés plusieurs de leurs œuvres à Kischka. De Compiègne , il a été transféré à Drancy , mais a réussi à éviter la déportation vers les camps de la mort. À l'automne 1944, après 39 mois d'internement, Kischka a été libéré et est retourné à Paris. Quelque temps après son retour, il fonde avec le critique d'art Jean Cassou et le conservateur Yvon Bizardel, une association appelée «Les artistes témoins de leur temps". Leur première exposition a eu lieu en 1951 et comprenait des œuvres de Henri Matisse, Georges Rouault, Raoul Dufy et Moïse Kisling. Kischka à consacré son temps à la création de la galerie de l'association, en refusant d'exposer ses propres oeuvres. Mais cela ne l'empêche pas de poursuivre son travail artistique propre et de montrer ses oeuvres ailleurs.Ses paysages, portraits et natures mortes ont été exposées à partir de 1956, d'abord dans une exposition personnelle  à la galerie de Nantes et un an plus tard à la galerie parisienne de Saint-Placide.Par la suite, ses œuvres seront vues dans les galeries en France et dans le monde. Ses nombreuses activités artistiques ont été stoppés prématurément en Décembre 1973, quand il mourut à Paris après une grave maladie. Kischka réussi à sauver ses peintures de la période de son internement, ainsi que les œuvres d'autres artistes - Jacques Gotko, David Brainin , Abraham Joseph Berline , Savely Schleifer et Jacques Ostrowsky. Il fait don de plusieurs de ces œuvres à la collection d'art de Beit Lohamei Haghetaot (Ghetto Fighters 'House Museum).

Lire plus Lire moins
Desc

5 articles

Afficher en Grille Liste
par page
Desc

5 articles

Afficher en Grille Liste
par page
To Top