KAY ONE (Brendan Backmann)

Biographie de l'artiste Kay One

Brendan Backmann plus connu sous le nom de KayOne est un artiste né en 1970. Véritable légende du street art Français, il fait partie de la toute première vague de graffeurs parisiens.

Histoire de KayOne, icone du street art Français

Artiste majeur, Brendan «Kay One» Backmann a démarré au milieu des années 1980 dans le mythique terrain de vague de La Chapelle. Il a occupé une nouvelle place, au rang du « vandalisme », à la fin des années 1980 et au début des années 1990, en intégrant les 93 NTM, crew le plus puissant de l’époque, fusion des 93 MC et NTM dont il faisait partie aux côtés notamment de Kea, Swen, Mode 2, et du légendaire Bando.

Toujours en recherche de l’avant-garde underground, il part à Londres en 1993 invité par Judy Blame, iconoclaste Punk, y exportant ainsi l'art du graffiti français. Il travaille aux côtés d'importants et influants créateurs de mode de l'époque, comme Judy Blame ou Hardy Blechman, styliste et créateur de Maharishi , célèbre marque de vetements Londonienne.

Ils lui apporteront la recherche de l’essentiel, qu’il appliquera à son propre travail créatif, tout en continuant à écrire dans les rues et en faisant DJ dans les clubs hypes de Mayfair.
2001 sera synonyme d’un tournant artistique dans ses productions. De retour à Paris, il déforme les lettres et déconstruit les éléments du graffiti vers une forme d’abstraction....

Talentueux et définitivement ancré dans l’histoire, Kay sera sollicité à de multiples reprises pour écrire dans la presse spécialisée (pour des magazines comme Franck 151, The Source, Tracklist ou encore Spray, sur les fondations et les légendes de la culture graffiti.) et pour présenter son travail dans de nombreux événements dont l’exposition « Tag au Grand Palais » (2009) mais également aux côtés d’un autre artiste de renom : Sharp, pour des expositions communes en 1997 et 1998. Il enfoncera le clou de son dévouement en co-organisant en 2009 le « Jour J » avec les Chiens de la Casse et les 93 MC, festival qui restera gravé comme étant comme le plus intéressant des années 2000. Dans son atelier , il développe l’application de son graphisme au design d’objets et différentes voies de développement sur les murs...
Il prête aussi une grande importance à l’ influence de la psychologie des couleurs sur l’activité humaine dont il s’inspire continuellement dans son travail.
Travailler dans un atelier ne l’empêche pas de continuer à investir la rue qui continue à le fasciner comme elle l’a toujours fait. Son attrait pour les fresques murales accessibles au public est toujours une véritable quête, une recherche de lieux s’inscrivant dans le cadre d’une «ré-humanisation» de cet espace urbain sans âme, avec un unique objectif : l’embellissement de notre environnement.

Acheter une oeuvre de Kay One

Notre galerie d’art à Metz propose de vous faire découvrir les dernières œuvres de Kay one. Nous disposons de quelques dessins originaux de B Boy réalisés récemment par Kay One, véritable mémoire de cette Old School parisienne, qui émergea vers 1975 dans le terrain de vague de La Chapelle, à l'époque où le Hip-hop et le graffiti étaient l'expression artistique de cette génération.

Afficher en Grille Liste

11 articles

Par ordre décroissant
par page
© 2022 - Galerie125 Tous droits réservés