JANSEM Jean

Jean Jansem, pseudonyme de Jean-Hovanes Semerdjian, est un artiste peintre français d'origine arménienne né le 9 mars 1920 à Seuleuze en Turquie et mort le 27 août 2013 à Paris. Fuyant les persécutions, sa famille quitte la Turquie pour Salonique alors qu'il n'a que deux ans. Elle rejoint ensuite Paris lorsqu'il a 12 ans. Il suit des cours du soir à l'Académie libre de Montparnasse avant d'entrer à l'École nationale des arts décoratifs, puis à l'École nationale supérieure des beaux-arts. S'inspirant d'artistes comme Bruegel ou Goya, il peint des personnages accablés mais dignes. Ses premières toiles s'appuyaient sur des sujets proprement nationaux. Ses héros étaient souvent ses enfants et sa mère. En les montrant, il nous parlait de son enfance, de son inquiétude après la tempête. Il a illustré les œuvres de Cervantès, François Villon, Baudelaire, Albert Camus ou encore Federico García Lorca. Dans ces illustrations l'art de Jansem se dévoile dans toute sa splendeur. La critique le qualifia de « Chantre des déshérités ». Cependant les personnages du peintre, exprimant même des états d'âme d'extrême désespoir, n'imposent pas aux spectateurs leurs peines. Le peintre nous ouvre un monde inhabituel, profondément philosophique, tissé d'émotions cordiales. Ces sentiments sont transmis par un dessin solide qui, pareil à un système sanguin, se répand sur toute la toile et enrichit tous les détails. La facture chromatique du tableau accompagne le dessin comme une mélodie. Il a participé à la Biennale de Bruges, au Salon des indépendants ou encore au Salon des Tuileries.

Afficher en Grille Liste

12 articles

Par ordre décroissant
par page
© 2022 - Galerie125 Tous droits réservés